dangers et effets secondaires Gummies melatonine

Dangers et effets secondaires des gummies mélatonine, pourquoi choisir Heglika ?

Les troubles du sommeil sont de plus en plus courants de nos jours, et de nombreuses personnes cherchent de nouvelles solutions bénéfiques et sans danger pour les aider à retrouver un sommeil réparateur. Parmi ces solutions, les gummies à la mélatonine sont devenus populaires en raison de leur goût et de leur texture. Nous allons explorer les dangers et les effets secondaires potentiels des gummies à la mélatonine, afin de vous aider à prendre une décision éclairée.

Voici les dangers et effets secondaires des gummies mélatonine :

  1. Somnolence diurne
  2. Interaction avec les somnifères
  3. Diminution de la température corporelle
  4. Fluidification du sang

C'est quoi les gummies à la mélatonine ?

Les gummies, ces nouveaux compléments alimentaires tendances, emballés sous forme de petite gomme à mâcher, sont élaborées grâce à des extraits de plantes, des vitamines et des minéraux.

Il existe des gummies pour aider à bien dormir. En améliorant la la régulation du cycle de veille-sommeil qui est assurée par une hormone particulière : la mélatonine.

Et c’est là qu’intervient les gummies à la mélatonine :

  • Ils ont été spécialement conçus pour apporter les mêmes effets que l’hormone mélatonine.
  • Ils produisent une dose de mélatonine supplémentaire pour vous assurer un sommeil réparateur à chaque instant.

De formule semi-développée, N-acétyl-5-méthoxytryptamine, la mélatonine est souvent appelée hormone du sommeil.

Cela provient du fait qu’elle favorise l’endormissement en influençant notre horloge biologique interne (rythme circadien).

Quand la luminosité faiblit ou disparaît, par le biais de processus biologiques de catabolisme et d’anabolisme sur d’autres hormones, notre corps sécrète naturellement la mélatonine.

Par ricochet, il vous est possible de reproduire le même schéma sans être obligé d’attendre la nuit ou d’être dans une zone peu ou pas éclairée.

Tout ce que vous avez à faire est de consommer de la mélatonine sous forme de supplément comme c’est le cas des gummies à la mélatonine.

Il est préférable de consommer de la mélatonine entre 30 minutes et 1 heure avant de se coucher. Ceci facilite l'absorption complète de l'hormone par notre organisme et sa mise en action au moment opportun.

Quant à la consommation quotidienne de mélatonine, il est judicieux de prendre rendez-vous avec un spécialiste de la santé. Malgré sa sécurité à court terme, l'utilisation prolongée de la mélatonine peut engendrer une dépendance ou une tolérance.

Les 4 dangers et effets secondaires des gummies à la mélatonine

1. Somnolence diurne

dangers consommation gummies melatonine

Les effets de la mélatonine sur le sommeil peuvent se poursuivre dans la journée, entraînant une fatigue diurne.

Il est également à noter que la prise de cette hormone sous forme de compléments alimentaires tels que Gummies à la mélatonine pourrait être à l'origine :

  • D’une sensation de fatigue,
  • D’une diminution du niveau de concentration
  • D’une nécessité de dormir tout au long de la journée.

Afin de bénéficier de manière optimale des Gummies à la mélatonine, nous vous recommandons de ne pas prendre plus de 2 mg par jour de mélatonine et d'en prendre seulement avant de vouloir dormir.

Et de s'abstenir de conduire pour des raisons de sécurité.

2. Interaction avec les somnifères

D’après une recherche, les effets néfastes du zolpidem sur la mémoire et les capacités musculaires pourraient être renforcés si le somnifère zolpidem était associé à de la mélatonine.

Lors d’une étude de la mélatonine contrôlée versus placebo et à quatre voies :

  • À base de la formulation à libération prolongée de mélatonine (PR-M) de 2 mg administrée oralement, accompagné de zolpidem (10 mg) et de leur association prescrite au moment du coucher.
  • On a pu évaluer les incidences sur les fonctions cognitives chez des sujets sains âgés de 55 ans et plus (12 hommes et 4 femmes, âgés de 59,4 ans et 3,2 ans).
  • A la fin de l’expérience, on a observé que l'utilisation de PR-M n'a pas été associée à une altération des fonctions psychomotrices, du rappel de la mémoire et des capacités de conduite.
  • Tout cela indique une interaction pharmacodynamique entre la mélatonine et les modulateurs du GABA-A.

Il est conseillé de consulter un expert de la santé avant d’associer les somnifères avec des Gummies à la mélatonine.

3. Diminution de la température corporelle

L'utilisation de la mélatonine provoque une légère diminution de la température corporelle.

La mélatonine (MLT), hormone pinéale, est étroitement liée à l'initiation et au maintien du sommeil chez l'homme.

D’après une série d’études menées sur 06 jeunes volontaires masculins en bonne santé (âge moyen, 22,5 ans ; tranche d'âge, 19-24 ans), dont les rythmes endogènes de sécrétion de MLT ont été précédemment évalués.

Ceux-ci ont pris 0,5 mg, 3 mg ou 9 mg d'ex-MLT ou un placebo à 9 h 30 (l'heure moyenne d'endormissement était de 0 h 00), en simple aveugle, avec permutation.

En comparaison avec le placebo, l'ex-MLT a supprimé de manière significative la température corporelle centrale aux doses de 3 mg et 9 mg et a légèrement supprimé la température corporelle centrale à la dose de 0,5 mg.

Cette étude a révélé que les doses cliniques d'ex-MLT induisent une hypothermie de manière dose-dépendante.

Les résultats suggèrent que l'effet thérapeutique de doses plus importantes d'ex-MLT devrait être testé sur des patients qui bénéficient peu des doses cliniques typiquement plus faibles d'ex-MLT.

Même si la consommation quotidienne de Gummies à la mélatonine ne pose généralement aucun souci, cela pourrait avoir un impact sur les individus qui rencontrent des problèmes de réchauffement.

4. Fluidification du sang

Une autre étude stipule que la prise de mélatonine diminue la coagulation sanguine.

Lors de celle-ci, quarante-six hommes en bonne santé (âge moyen 25 +/- 4 ans) ont été randomisés, en simple aveugle, pour recevoir soit 3 mg de mélatonine par voie orale, soit un placebo.

Une heure plus tard, les taux de mélatonine, de fibrinogène et de D-dimères ainsi que les activités des facteurs de coagulation VII (FVII:C) et VIII (FVIII:C) ont été mesurés dans le plasma.

Résultat : il pourrait y avoir une relation dose-réponse entre la concentration plasmatique de mélatonine et l'activité de coagulation.

NB : Si vous prenez également de la warfarine ou d'autres anticoagulants, alors, nous vous recommandons de consulter un endocrinologue ou tout autre spécialiste de santé avant de prendre des doses élevées de mélatonine.

Quelle dose de mélatonine prendre pour bien dormir sans les effets secondaires ?

quelle dose de melatonine prendre

Les experts suggèrent de commencer à prendre 1 à 2 milligrammes de mélatonine 30 minutes avant le coucher. Une dose inférieure à 1 milligrammes peut même être efficace pour certaines personnes.

Si une faible dose ne vous aide pas à vous endormir plus rapidement, augmentez progressivement la dose jusqu'à ce que vous constatiez un bénéfice.

Gardez à l’esprit qu’il faut vous coucher dans une pièce sombre, évitez de manger trop gras en soirée et faites régulièrement une activité physique afin d’assurer l’optimisation de votre sommeil ! La méditation ou la détente peut également vous aider.

Comment augmenter naturellement le taux de mélatonine dans son corps ?

Pour augmenter naturellement le taux de mélatonine dans votre corps, voici quelques conseils :

S'exposer à la lumière du soleil le matin

S'exposer à la lumière du soleil tôt le matin peut vous rendre plus alerte pendant la journée et inciter votre corps à produire de la mélatonine plus tôt, de sorte que vous vous sentez somnolent plus tôt le soir.

La lumière du soleil présente également d'autres avantages qui peuvent contribuer indirectement à un meilleur sommeil. Il s'agit notamment de :

  • La production de sérotonine : la sérotonine est une substance chimique présente dans le cerveau et connue pour réguler l'humeur, mais elle est de plus liée à d'autres processus, dont le sommeil.
  • Production de vitamine D : ce nutriment joue de nombreux rôles importants dans l'organisme, comme le soutien des os et des muscles, la santé des vaisseaux sanguins et le bon fonctionnement du cerveau.
  • Lutter contre les troubles affectifs saisonniers : Le manque de lumière du soleil peut aussi entraîner des troubles affectifs saisonniers, c'est-à-dire des symptômes de dépression ou de baisse d'humeur à certaines périodes de l'année, en particulier en hiver.

La lumière du soleil ou la luminothérapie peut aider à équilibrer le cycle veille-sommeil.

Pour une sécrétion optimale de la mélatonine le soir, nous vous conseillons de commencer votre journée par 5 à 10 minutes à l'extérieur si vous le pouvez.

Si vous ne le pouvez pas, ouvrez vos rideaux dès le réveil pour laisser entrer la lumière du soleil.

Diminuer l'intensité de vos lumières la nuit

Actuellement, il est fréquent d'être entouré de lumières vives même à la tombée de la nuit. Les lumières vives pendant la nuit peuvent troubler et perturber notre horloge biologique interne et ainsi empêcher la sécrétion de mélatonine par votre corps.

Il est à noter que la mélatonine augmente avec l'obscurité et diminue avec la lumière.

Pour favoriser le sommeil, une méthode simple mais efficace consiste à réduire l'intensité lumineuse au moins une heure avant l'heure du coucher.

Cela peut traduire :

  • Acheter des rideaux occultants ;
  • Débrancher les appareils électroniques ;
  • Garder votre téléphone et votre télévision en dehors de votre chambre, si possible.

Baisser le temps passé devant un écran

Comparée aux autres lumières, la synthèse de mélatonine est principalement influencée par la lumière bleue produites par les appareils.

Ceux-ci sont :

  • Les écrans d'ordinateur
  • Les téléviseurs
  • Les smartphones
  • Les tablettes
  • Les ampoules LED et fluorescentes.

Si vous n'êtes pas en mesure de diminuer votre temps d'écran, vous pouvez opter pour des lunettes qui bloquent la lumière bleue ou mettre vos appareils en mode sombre (ou nuit) après le coucher du soleil.

Réduire votre consommation de caféine

Le café contient de la caféine, c’est cette grâce à cette molécule que le café dispose d’un effet stimulateur.

Les études des dangers de la caféine sur la mélatonine n'ont pas été nombreuses. Cependant, selon certaines recherches en laboratoire, il est suggéré que la caféine pourrait diminuer les niveaux de mélatonine en bloquant l'adénosine, qui joue un rôle dans la production de cette substance.

En outre, l'adénosine, tout comme la mélatonine, est une substance chimique qui procure une sensation de sommeil.

Quand les niveaux augmentent, vous tombez dans le sommeil. Quand les récepteurs de l'adénosine sont entravés, votre vigilance est accrue.

Même si la majeure partie des adultes considère que 400 mg de caféine par jour (approximativement quatre à cinq tasses de café) sont sans risque, il est important de se rappeler que chaque individu réagit de manière différente à la caféine.

Si vous avez du mal à dormir, baissez votre consommation d'une ou deux tasses et observez les sensations dégagées.

Il est également possible d'essayer de prendre votre caféine plus tôt dans la journée afin de vérifier si cela influence votre sommeil nocturne.

Manger des aliments riches en mélatonine

Où trouver de la melatonine naturellement

Certains aliments renferment de la mélatonine naturelle. D'après certaines études, la consommation de ces aliments peut accroître la quantité de cette hormone dans le corps.

Ces aliments comprennent :

  • les œufs
  • le poisson
  • le lait
  • Noix
  • Noix et graines germées
  • Certaines céréales, comme l'avoine et l'orge
  • Champignons
  • Légumes verts foncés
  • Cerises et jus de cerises acidulées
  • Raisins
  • Les bananes
  • Ananas

Il convient de noter que d'autres nutriments contenus dans ces aliments, à savoir la sérotonine et le tryptophane, pourraient également jouer un rôle dans la fabrication de la mélatonine.

Quelle mélatonine choisir pour bien dormir ?

Chez Heglika, nous avons concus des gummies pour aider les personnes qui souhaite avoir un bon sommeil. Avec des gummies à la mélatonine parfaitement dosée et une combinaison de plantes naturelles afin d'avoir un sommeil réparateur.

Voici les gummies sommeil à mélatonine et aux plantes : 

gummies sommeil

Je découvre Gummies sommeil 5 en 1 pour retrouver mon sommeil profond et réparateur

Est-ce que les enfants peuvent prendre de la mélatonine ?

enfant peuvent il manger gummies melatonine

Parfois, les parents prescrivent des compléments de mélatonine aux enfants qui rencontrent des problèmes d'endormissement.

Toutefois, la FDA (Food and Drug Administration) n'a pas donné son accord pour son utilisation ni évalué sa sécurité chez les jeunes.

En Europe, les compléments alimentaires contenant de la mélatonine sont des médicaments prescrits uniquement sur ordonnance et réservés aux adultes. Cependant, une étude menée en Norvège a mis en évidence une augmentation de leur utilisation non autorisée chez les enfants.

Malgré l'absence de motif spécifique, de nombreux spécialistes hésitent à conseiller ce supplément aux enfants.

En partie, cette réticence est due à la variété de ses retombées, qui ne sont pas pleinement prises en compte. Les enfants sont aussi perçus comme une population sensible, car ils subissent encore un développement de la croissance et ils sont en pleine évolution.

Il est essentiel de mener des recherches à long terme avant d'autoriser l'utilisation sécurisée de la mélatonine chez les enfants.

Est-ce que la mélatonine est un danger pour le foie ?

La production de mélatonine diminue après l'enfance et est liée à des troubles chroniques chez les personnes âgées, c'est pourquoi une augmentation de l'apport alimentaire ou une supplémentation peut être bénéfique pour ces personnes.

La fibrose, l'inflammation, la stéatose et la carcinogenèse sont les changements les plus typiques des maladies du foie. La fibrose hépatique est une affection réversible, et la régression de la maladie à ce stade est une méthode essentielle pour limiter la progression de la maladie.

Il a été prouvé qu'une supplémentation en mélatonine de 10 mg/jour augmentait considérablement les taux plasmatiques de mélatonine tout en diminuant les enzymes hépatiques, ce qui suggère ses avantages dans les troubles hépatiques chez l'homme.

Actuellement, la mélatonine n'a pas été associée à des lésions hépatiques et on peut supposer qu'elle est sans danger pour les personnes qui n'ont pas de lésions hépatiques antérieures ou actuelles.

Toutefois, le NHS ne recommande pas l'utilisation de suppléments de mélatonine pour les personnes souffrant de troubles hépatiques, en raison du manque d'expérience sur l'utilisation de la mélatonine chez les patients souffrant de lésions hépatiques.

La recherche montre également que le foie a son propre rythme circadien et que les personnes souffrant de lésions hépatiques ont des niveaux élevés de mélatonine pendant la journée en raison d'une diminution de la clairance.

Au lieu de cela, d'autres traitements tels que l'antihistaminique hydroxyzine seront recommandés. Il s'agit d'un traitement efficace pour rétablir un rythme de sommeil normal lorsque les lésions hépatiques entraînent une perturbation des voies chimiques dans le cerveau.

Quand doit-on prendre de la mélatonine ?

Essayez de prendre la mélatonine deux heures ou moins avant le coucher pour que ses effets se fassent sentir.

Quelle quantité de mélatonine peut-on prendre ?

La FDA n'exerçant pas de contrôle strict sur la mélatonine, il n'existe pas de dosage officiel recommandé. La quantité de mélatonine dont vous avez besoin dépend de facteurs tels que l'âge, le poids corporel et les problèmes de sommeil.

Que se passe-t-il si on prend trop de mélatonine ?

La prise d'une trop grande quantité de mélatonine peut amener une sensation de somnolence ou de sommeil le lendemain. D'autres effets secondaires d'un excès de mélatonine peuvent être des vertiges, des nausées, des maux de tête et des sentiments d'anxiété.

Qui n'est pas recommandé de prendre de mélatonine ?

Certains individus ne sont pas adaptés à la mélatonine et il est important de faire preuve de prudence et de consulter un médecin avant de prendre des suppléments de mélatonine.

Parmi ceux-ci, nous avons :

  • Les individus qui sont sous dialyse ou qui rencontrent des problèmes hépatiques : Les personnes ayant une diminution des fonctions rénales ou hépatiques peuvent être incapables de métaboliser la mélatonine et courir un risque accru d'effets secondaires indésirables.
  • Les femmes en phase de grossesse, qui allaitent ou qui tentent de concevoir un enfant : Dans cette catégorie, il manque encore de preuves adéquates pour assurer la sécurité de l'utilisation de la mélatonine.
  • Les individus âgés souffrant de démence : Il est recommandé aux personnes âgées souffrant de démence d'éviter de prendre de la mélatonine. Il est probable que les risques de sécurité potentiels de la mélatonine soient plus importants que les bénéfices potentiels pour ces individus.
  • Les personnes souffrant de dépression : celles-ci peuvent être affectées par la mélatonine, ce qui peut entraîner des symptômes de dépression ou un aggravement des symptômes préexistants.
  • Les individus atteints de troubles immunitaires : Cette hormone a la capacité d'activer quelques parties de l'organisme. Malgré l'incertitude quant à l'importance de cet effet, il est conseillé aux individus atteints de troubles auto-immuns ou prenant des médicaments immunosuppresseurs de ne pas consommer de la mélatonine.

Est-ce que la mélatonine peut engendrer la dépression ?

Parmi les principales caractéristiques de la dépression, nous en avons une qui est la plus nocive : « les pensées automatiques négatives ».

En effet, les pensées négatives sont donc liées aux symptômes d’une dépression aigüe.

Aucune preuve n'est disponible pour démontrer que la mélatonine entraîne la dépression chez les individus sans antécédents.

Selon une étude récente de 2016 sur la mélatonine, il n'y a eu aucun effet négatif significatif associé à son utilisation.

Par ailleurs, les actions pléiotropiques par lesquelles la mélatonine pourrait affecter l'humeur comprennent le rôle de la mélatonine en tant que repère temporel interne, ou comme neurohormone en relation étroite avec le système monoaminergique.

De même que ses effets indirects sur la dépression par l'intermédiaire des systèmes de réponse immunitaire et de stress.

Dans ce contexte, les effets de la mélatonine sur l'humeur doivent être compris comme un modèle plus complexe et multifactoriel de régulation systémique, plutôt que comme un effet « antidépresseur » en soi.

Conclusion sur les dangers et effets secondaire des gummies à la mélatonine

Principal agent actif des gummies à la mélatonine, l'hormone mélatonine est essentielle pour réguler le sommeil, cependant une consommation excessive de cette hormone ou de tout produit supplémenté avec elle peut altérer l'équilibre naturel de notre corps.

Les effets secondaires fréquents des gummies contenant de la mélatonine incluent une somnolence excessive pendant la journée, une intéraction avec les somnifères, une diminution de la température corporelle, la fluidification du sang.

En outre, une résistance à la mélatonine peut survenir si vous consommez ces gummies sans respecter les dosages prescrits, ce qui implique que vous pourriez nécessiter des doses de plus en plus élevées pour obtenir les mêmes effets.

Il convient également de souligner que la réglementation des gummies à la mélatonine diffère de celle des médicaments sur ordonnance.

Par conséquent, la qualité, l'efficacité et la sécurité peuvent avoir des différences significatives d'une marque à l'autre.

Avant de commencer à prendre des gummies à la mélatonine, il est donc primordial de consulter un spécialiste de la santé, en particulier si vous présentez des problèmes de santé ultérieurs ou si vous les combinez avec d'autres médicaments.

Ainsi, celui-ci sera en mesure d'évaluer votre situation personnelle et de vous fournir des conseils adaptés pour gérer d’éventuels symptômes qui pourraient se déclarer.

Retour au blog
  • Avis gummies anti-fatigue efficace

    Avis gummies anti-fatigue - Est ce que c'est ef...

    En 2024, la fatigue est devenue un véritable fléau pour de nombreux individus. Entre les journées de travail chargées, les responsabilités familiales et les distractions constantes de la technologie, il...

    Avis gummies anti-fatigue - Est ce que c'est ef...

    En 2024, la fatigue est devenue un véritable fléau pour de nombreux individus. Entre les journées de travail chargées, les responsabilités familiales et les distractions constantes de la technologie, il...

  • remede fatigue femme ménopausé

    Ménopause et fatigue : Les Meilleurs remèdes

    La ménopause, une étape naturelle de la vie des femmes, est souvent accompagnée de symptômes désagréables tels que la fatigue. Heureusement, grâce aux avancées médicales récentes, il existe maintenant des...

    Ménopause et fatigue : Les Meilleurs remèdes

    La ménopause, une étape naturelle de la vie des femmes, est souvent accompagnée de symptômes désagréables tels que la fatigue. Heureusement, grâce aux avancées médicales récentes, il existe maintenant des...

  • anti fatigue pour seniors

    Top 5 des anti-fatigues pour les seniors

    La gestion de la fatigue chez les seniors est cruciale pour leur bien-être et leur vitalité. Alors que la fatigue peut impacter profondément la qualité de vie des personnes âgées,...

    Top 5 des anti-fatigues pour les seniors

    La gestion de la fatigue chez les seniors est cruciale pour leur bien-être et leur vitalité. Alors que la fatigue peut impacter profondément la qualité de vie des personnes âgées,...

1 de 3

Découvrez nos gummies