Coup de fatigue après manger

Coup de fatigue après manger : comment l'éviter ?

Au travail, vous avez passé une matinée productive. Cependant, lorsque midi arrive, vous ressentez une sensation de faim qui vous pousse à prendre une pause pour le dîner. En prenant place sur votre poste de travail pour poursuivre votre journée, vous éprouvez davantage le besoin de dormir que de travailler. Il est nécessaire de faire des efforts considérables pour achever votre journée de travail. Mais comment cette somnolence soudaine est-elle venue ? Et particulièrement, que pouvez-vous faire pour réduire sa fréquence et booster votre énergie avec une cure anti-fatigue et des gummies énergie ?

Voici les meilleures astuces pour éviter le coup de fatigue après avoir mangé :

  1. Consommez moins de sucre pour avoir de l’énergie après les repas
  2. Évitez les repas avec trop de calories
  3. Privilégiez des partenaires naturels
  4. Optez pour un repas équilibré
  5. Buvez une bonne tasse de café

Envie de dormir après manger : 3 raisons + solutions !

Pourquoi est-on fatigué après un repas ?

Après l’heure suivant le repas, il est courant de ressentir de la fatigue et une baisse d'énergie. Ce gros coup de fatigue après avoir mangé est due à plusieurs facteurs liés à la digestion et à la réponse de notre corps aux aliments consommés.

Les véritables raisons de ce gros coup de pompe après avoir mangé le midi sont les suivantes :

Origine d’un gros coup de fatigue après chaque repas

Mécanisme

Des variations de la circulation sanguine vers le cerveau

  • Transfert du sang à notre intestin grêle afin d’améliorer la digestion ;
  • Transport des nutriments par le sang vers tout l’organisme ;
  • Apparition de somnolence

Un stress oxydatif

  • Un menu contenant des glucides et des gras inopportuns élevés peut causer un stress oxydatif ;
  • Un mauvais ratio entre les radicaux libres et les antioxydants ;
  • Développement de l’inflammation, ce qui provoque un assoupissement après le repas.

L’hyperperméabilité intestinale

  • La présence des fissures de la paroi intestinale conduit à l'inflammation de l'intestin.
  • Cette inflammation intestinale peut induire une confusion cérébrale et une diminution de la motivation après avoir mangé ;
  • Pour soigner l’hyperperméabilité intestinale, il faut faire appel à un professionnel de la santé.

Les troubles de la glycémie

  • La somnolence peut être due à une hypoglycémie post-stimulative.
  • Les causes de ce dérèglement endocrinien peuvent être le diabète de type 2, l'insulinorésistance ou un déséquilibre de la thyroïde ;
  • Les individus qui ont été opérés par une chirurgie bariatrique sont également plus exposés.
  • On peut noter l’apparition de frissons, d'une fréquence cardiaque élevée ou d'un effet d’épuisement ou de faim.

Top 5 des astuces pour éviter le coup de fatigue après manger

1. Consommer moins de sucre et de glucide durant le repas

Consommer moins de sucre et de glucide durant le repas

Avant toute chose, il faut savoir que la quantité de nourriture ingérée est proportionnelle au temps de la digestion et à l’énergie brûlée. Ce qui équivaut à dire qu’une digestion prolongée et fastidieuse est synonyme d’une plus grande consommation de nourriture et corrélé à une dépense énergétique accrue.

Et c'est précisément cette consommation d'énergie qui nous pousse à bout de force. C'est la raison pour laquelle les repas légers sont préférés, car ils accélèrent la digestion, et sont plus faciles et donc moins épuisants.

2. Dites non aux calories excessives : évitez les repas avec trop de calories

Il est nécessaire de considérer la constitution du repas, à plus forte raison que certains diététiciens-nutritionnistes affirment que : « Une hypoglycémie réactionnelle survient 1 à 1 h 30 après avoir consommé un repas trop riche en sucre rapide. Lorsque l’indice glycémique augmente en flèche, le pancréas tente de l’abaisser par le biais de l'insuline. Et c'est la synthèse de l'insuline qui engendre une grande fatigue. »

Si l’on veut maintenir sa forme, on doit forcément laisser tomber les crèmes glacées et les pâtisseries (gâteau au chocolat).

3. Optimisez votre digestion avec des infusions

Optimisez votre digestion avec des infusions

Selon certains herboristes, on peut optimiser la digestion à travers des méthodes naturelles.

  • Par exemple, l’utilisation des épices facilite le transit et les féculents sont cuits avec de la sarriette fraîche ;
  • Une infusion de ginseng soulage le foie et booste la régulation de la glycémie ;
  • Quant aux problèmes digestifs, on consomme une boisson infusée à la menthe ;
  • Par ailleurs, pour une relaxation et un bien-être optimal, il faut prendre une bonne tisane de camomille ;
  • Et pour chasser les coups de mou, il faut prendre une main d’acérola biologique.

Dans une situation de fatigue après avoir mangé, l’idéal est d’utiliser des compléments alimentaires biologiques et naturels. De préférence, ceux qui facilitent le transit intestinal et qui redonnent de l’énergie rapidement.

Notamment les gummies vitamines de Heglika qui sont composés de vitamines énergisantes et des plantes biologiques (guarana, ginseng, maté, acérola) qui agissent pour vous faciliter la digestion et vous préserver des fatigues récurrentes.

4. Optez pour un repas équilibré avec des aliments sains avec peu de gras

repas équilibré avec des aliments sains avec peu de gras contre coup de barre

Quel est le menu typique d’un bon repas ?  Un plat constitué en partie de protéines, un peu de féculents et d'une grande poignée de légumes cuits.

Si nous oublions les desserts délicieux, nous nous rattrapons sans hésitation avec les fruits saisonniers. D’après quelques nutritionnistes, il est recommandé de ne pas négliger les vitamines C et B au quotidien afin de maintenir une bonne énergie.

Et cela aide à maintenir la ligne !

5. Prenez de la caféine ou un gummies énergie à la vitamine C et ginseng

Il est souhaitable de ne pas boire de thé dans les minutes qui suivent le repas parce que cela entrave l'assimilation du fer. Si l'on n'est pas atteint de tachycardie ou d'hypertension, le café constitue un moyen efficace de se revigorer.

Vous pouvez privilégier un remontant sans l'effet coup de barre quelques heures après avoir pris un café : 

gummies vitamine
Découvrez les gummies à la vitamine C et au ginseng

Quels sont les aliments qui font dormir le plus après un repas ?

Dormir après avoir pris un repas est souvent le résultat d’un plat copieux ou plutôt la manifestation d’un coup de fatigue après avoir mangé du sucre.

En soirée, lors du dîner, les aliments riches en glucides, en particulier des féculents (pâtes, riz) poussent à la production de sérotonine, ce qui peut induire un sommeil soudain.

Les aliments riches en tryptophane stimulent le sommeil. En effet, le tryptophane est un acide aminé qui assure la production de sérotonine et de mélatonine, deux hormones qui régulent le sommeil. On trouve du tryptophane dans des aliments comme la dinde, le poulet, les œufs, les produits laitiers, les noix, les graines, le chocolat et les amandes.

Le magnésium est un minéral qui peut aider à détendre les muscles. Par conséquent, les aliments riches en magnésium favorisent la relaxation. On trouve du magnésium dans des aliments comme les légumes verts à feuilles, les graines de citrouille, les amandes et les avocats.

Il faut également prendre en compte les infusions à base des plantes. Quelques tisanes renferment des plantes réputées pour leurs propriétés apaisantes. La camomille, la passiflore, la verveine ou encore la valériane en sont des exemples.

Cependant, cela ne suffit pas, boire une tisane le soir après le repas crée une habitude. Celle-ci précédant l’endormissement influence notre cerveau, qui la considère comme un déclencheur de sommeil.

La tisane aide aussi à dormir en réduisant la température du corps. La consommation d'une boisson chaude provoque un processus naturel d'échange thermique : sous l'influence de la boisson chaude, le corps émet de la sueur afin de réduire sa température interne.

Voici les aliments qui font le plus dormir après un repas :  

Rang Aliments Raisons
1 Dinde Riche en tryptophane
2 Lait Contient du tryptophane et du calcium
3 Banane Riche en magnésium et en vitamine B6
4 Avoine Source de mélatonine et riche en glucides
5 Amandes Contiennent du magnésium et des protéines
6 Fromage Riche en tryptophane et en calcium
7 Cerises Source naturelle de mélatonine
8 Noix Contiennent du tryptophane et du magnésium
9 Épinards Riche en magnésium et en vitamine B6
10 Poisson gras Contient des oméga-3 et de la vitamine D, favorise la production de sérotonine
11 Pâtes Riche en glucides, favorise la production de sérotonine et de mélatonine
12 Pain complet Riche en glucides et en fibres, favorise la somnolence par la production de sérotonine

Ces aliments, grâce à leur contenu en glucides, en tryptophane, en magnésium, en calcium, et autres nutriments, contribuent à la somnolence après un repas en favorisant la production de neurotransmetteurs et d'hormones impliqués dans le sommeil.

Conclusion pour éviter les coups de barre après avoir mangé

En conclusion, pour éviter les coups de barre après avoir mangé, il est essentiel de maintenir une alimentation équilibrée et de prendre quelques mesures simples.

Tout d'abord, privilégiez les repas légers et évitez les excès de nourriture, ce qui peut entraîner une sensation de lourdeur et de fatigue.

Ensuite, les fruits et les légumes sont des alliés naturels qui facilitent la digestion et évitent les pics d'insuline. En outre, évitez la consommation des aliments riches en sucre et en gras, car ils peuvent provoquer une chute d'énergie après le repas.

Enfin, un délicieux café peut être un excellent remède pour redémarrer et vous sentir plus alerte.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez réduire considérablement les coups de barre après avoir mangé et maintenir un niveau d'énergie stable tout au long de la journée.

Vous pouvez aussi découvrir : 

Back to blog
1 of 3

Discover our gummies